Animauzine, militer pour les animaux
11 mai 2006
Par jiricek
Version imprimable
Version imprimable

PREMIÈRE NAISSANCE DE DRAGONS DE KOMODO EN EUROPE

LES BÉBÉS DRAGONS DE THOIRY ONT-ILS UN PÈRE ?

QUATRE BÉBES DRAGONS DE KOMODO, CONÇUS AU PARC DE THOIRY, SONT SORTIS DE LEURS OEUFS AU ZOO DE LONDRES CETTE PREMIÈRE NAISSANCE DE DRAGONS EN EUROPE EST UN MYSTÈRE POUR LA SCIENCE :
LES BÉBÉS DRAGONS DE THOIRY ONT-ILS UN PÈRE ?

Le Parc de Thoiry et le Zoo de Londres ont choisi le dimanche 23/04/2006, date anniversaire de Saint Georges, pour annoncer simultanément la naissance de quatre Dragons de Komodo pour la première fois en Europe.

JPEG - 336 ko
Bébé Dragon de Komodo
Bébé Dragon de Komodo => (encore dans son œuf)

C’est un évènement, car ces varans géants sont exceptionnels à plusieurs titres :
- Par leur taille, les dragons de Komodo sont les plus grands reptiles terrestres. Ces carnivores attteignent 3,30 mètres de long et ils chassent des cerfs, des sangliers.
- Par l’ancienneté de leur espèce, les dragons sont restés proches de leurs ancêtres, qui vivaient à l’ombre des dinosaures.
- Par leur rareté, car ils sont 3.000 à survivre sur moins de 300 kilomètres carré, répartis entre l’île de Komodo et quelques autres petites îles du sud est de l’Indonésie.
Colomba de La Panouse, directrice zoologique des Parcs du Groupe Thoiry, voulait développer la sauvegarde d’espèces en voie de disparition. Pour elle, chaque forme de vie est unique et occupe une fonction nécessaire dans la biodiversité. Elle consacre autant d’efforts à faire reproduire dans un but de réintroduction en milieu naturel des espèces peu attractives pour le grand public, tels les visons d’Europe ou les escargots de Partula, que des espèces très attractives, tels les dragons de Komodo.
En juillet 1998, elle réussissait à faire venir à Thoiry un mâle, Kimaan, et une femelle, Sungaï, nés au zoo de Gembira Loka, Indonésie. Le Parc de Thoiry devint le cinquième zoo en Europe à élever des dragons de Komodo, avec Berlin, Rotterdam, Lisbonne et Pilsen.
Thoiry est le seul parc en France qui présente des dragons de Komodo.
Dès novembre 1998, Colomba de La Panouse organisa à Thoiry une conférence sur les Dragons de Komodo, qui a réuni des scientifiques et spécialistes indonésiens, européens et américains. Les travaux furent publiés par le Smithsonian Institute. Komodo Dragons : Biology and Conservation - ISBN:1588340732 Murphy, James B. (Edt) /Ciofi, Claudio (Edt) . La conférence favorisa la venue d’autres couples de Dragons de Komodo en Europe, à Londres, Chester et les Îles Canaries.
Les rares parcs zoologiques, qui élèvent ces grands reptiles mythiques, établirent un programme européen pour une politique d’échange de couples pour éviter les unions consanguines.
Le programme européen recommanda que Kinaam et Sungaï, étant cousins, fassent grottes et jardins séparés, avant d’être mariés à d’autres partenaires
Aussi en 2005, la femelle Sungaï était prêtée par le Parc de Thoiry au Zoo de Londres, le temps qu’elle reproduise avec leur mâle Rajah.
À peine arrivée, Sungaï a pondu des oeufs fécondés, qui viennent de donner naissance, pour la première fois en Europe, à quatre charmants petits Dragons.
Thoiry avait réussi la première fécondation en Europe d’œufs de dragons de Komodo.
L’incubation a été menée à bien, grâce au savoir faire de Richard Gibson, Curator of Herpetology du Zoo de Londres.
Gibson Richard a une grande expérience des reptiles et il anime la collaboration scientifique entre les vivariums européens. Colomba et l’équipe zoologique du Parc de Thoiry sont heureux que ce soit lui qui ait la responsabilité délicate d’élever les bébés dragons.

La conception des bébés dragons est un mystère : comment les oeufs ont-ils pu être fécondés alors que le mâle Kimman et la femelle Sungaï étaient séparés depuis plus de deux ans ?

JPEG - 310.2 ko
Varan adulte mâle
Kinaam père présumé => (adulte mâle de Parc de Thoiry)

Les hypothéses de l’amant de passage et d’une “imaculée conception” ayant été d’emblée écartées, la question scientifique est de découvrir : comment les oeufs ont-ils été fécondés ?
Deux hypothèses sont possibles.
Soit les femelles de dragons de Komodo ont une spermathèque, c’est à dire que Sungaï a gardé le spermatozoïde, ou l’oeuf juste fécondé par Kimaan, vivant pendant deux ans.
Soit les femelles de Dragons de Komodo peuvent se reproduire par parthogénèse, c’est à dire que Sungaï s’est auto-fécondée en produisant des clones d’elle-même.
Une étude génétique sera faite en Italie par Claudio Ciofi pour donner la réponse sur la paternité ou l’absence de paternité, et révéler le sexe de chacun des bébés.
Le coordinateur du programme européen d’élevage des dragons de Komodo, Gérard Visser, du Zoo de Rotterdam pourra préparer, selon leur sexe les futurs mariages des jeunes dragons de Thoiry.
Dès que Kimaan, le grand mâle adulte de Thoiry, aura fécondé la femelle du Zoo de Chester, il reviendra au Parc de Thoiry, où il retrouvera les deux jeunes Dragons de Komodo qui y vivent actuellement.
Les connaissances vétérinaires et comportementales progressent. Les programes européens et américains coordonnent le savoir faire acquis par l’analyse des réussites et des échecs de chacun des parcs membres.
Les parcs zoologiques, qui consacrent leurs efforts pour créer une population européenne de Dragons de Komodo, tels Thoiry et Londres, envoient des aides, collectent des dons et organisent des missions d’études pour aider la conservation des dragons de Komodo dans leur milieu naturel. Claudio Ciofi est chargé de suivre sur le terrain ces actions.

JPEG - 210.7 ko
Bébé Dragon de Komodo
Bébé Dragon de Komodo => (entrant de quitter son œuf)

Accueil . ACTIONS . RESERVOIR . MILITANTS et SITES WEB . Thèmes
Newsletter . Plan du site . Contact . FAQ

http://animauzine.net/PREMIERE-NAISSANCE-DE-DRAGONS-DE.html
Articles Suiv./Préc.
Sur le même thème
/ Réservoir / Textes / PREMIÈRE NAISSANCE DE DRAGONS DE KOMODO EN EUROPE
Plan du site
Newsletter
Contact
FAQ
Accueil