Animauzine, militer pour les animaux
2 juillet 2010
Par animal cross
Version imprimable
Version imprimable
Documents joints

PDF - 936.8 ko

Lois de protection animale : la Suisse avance, la France fait figure de pays arriéré !

Un comparatif entre les lois suisses et françaises concernant les animaux de ferme montre clairement qu’il est possible de défendre sans détour le bien-être animal. Les défenseurs des animaux en France peuvent s’en servir de modèle.
Nos voisins avancent et la France compte parmi les derniers de la classe. Une différence insupportable qui fait honte au pays des droits de l’homme... mais jusqu’à quand ?

Pour une évolution des lois de protection animale dans le sens des lois suisses

Si les Suisses sont souvent critiqués pour leur comportement insulaire au coeur de l’Europe, à l’image de leur secret bancaire et de leur neutralité, il existe chez eux une particularité qui les hisse pourtant au rang de meilleur élève aux yeux de toute l’Europe : la protection animale.

Des lois précises, avec des paramètres mesurables

Un travail d’échange de plusieurs années entre professionnels, associations, et différents organismes étatiques a en effet amené les Suisses à élaborer des lois largement plus efficaces et en avance en matière de protection animale que toute l’Union Européenne.
Nous pouvons nous en servir de modèle à plus d’un titre. Les lois sont précises, strictes et les paramètres sont mesurables. Les méthodes de contrôle sont sans égal : les services vétérinaires des cantons sont soutenus dans leur tâche par les éleveurs eux-mêmes. Pour le seul canton de Vaud (l’un des 22 cantons suisses), environ 150 d’entre eux vont contrôler l’élevage de leurs confrères, sans complaisance, en l’échange d’une rémunération. Certaines associations de protection animale collaborent efficacement avec les services de l’Etat. Les sanctions sont suivies et appliquées.

Un contraste saisissant avec la France et toute l’Europe

A titre d’exemple, nous avons établi un comparatif rapide entre les lois suisses et françaises concernant les animaux de ferme (fichier joint). Il montre clairement que le bien-être animal est possible dans un pays géographiquement proche, avec une activité agricole rentable et respectueuse de la vie animale....

Un modèle dont la France peut s’inspirer

Inspirons-nous de ce qui marche ! Faisons évoluer les lois françaises et européennes sur un modèle proche de la Suisse. Poussons ensemble l’Etat à changer sa politique de protection animale dans un monde agricole qui se doit d’évoluer vers un élevage délaissant le modèle industriel productiviste et au détriment d’un élevage plus qualitatif, prenant en compte de manière stricte le bien-être animal.

* Pour faire savoir que la maltraitance des animaux de ferme telle qu’elle est pratiquée notamment en élevage industriel n’est pas une fatalité,
* Pour monter qu’il existe d’autres solutions pour nos animaux,
* Pour pousser nos gouvernants à faire évoluer nos lois,

Faites-le savoir au plus grand nombre en envoyant un lien sur cette page ou en envoyant ce document pdf sur le comparatif entre les lois suisses et françaises !

Pour montrer votre accord, signez la pétition : http://7565.lapetition.be/

Pour en savoir plus sur les lois suisses de protection animale : http://www.bvet.admin.ch/tsp/index.html?lang=fr
Pour lire l’ordonnance suisse sur la protection des animaux du 23 avril 2008 : http://www.admin.ch/ch/f/rs/c455_1.html

Post Scriptum

Animal Cross est une association française de protection des animaux

Accueil . ACTIONS . RESERVOIR . MILITANTS et SITES WEB . Thèmes
Newsletter . Plan du site . Contact . FAQ

http://animauzine.net/Lois-de-protection-animale-la.html
Articles Suiv./Préc.
Sur le même thème
/ Actions / Propositions - Campagnes / Lois de protection animale : la Suisse avance, la France fait figure de pays arriéré (...)
Plan du site
Newsletter
Contact
FAQ
Accueil