Animauzine, militer pour les animaux
27 juillet 2011
Par lucelapin
Version imprimable
Version imprimable

Les Puces de Luce Lapin n°995

Charlie Hebdo du 13 juillet 2011 (p.14)

Supplique…

Dans les refuges, choisissez de préférence les vieux chats et les vieux chiens — tout aussi touchants et affectueux —, qui soit sont tués par injection, soit croupissent, dans un grand désespoir, certains depuis des années, « lâchement » abandonnés, ô pléonasme énervant — surtout, ne les abandonnez pas non plus courageusement. Et, par pitié, stérilisez ! Des montagnes de chatons atterrissent — dans le meilleur des cas tout juste sevrés, séparés de leur mère ou abandonnés avec elle — dans refuges et fourrières, et y sont supprimés en grand nombre (on ne peut pas éternellement « pousser les murs »), ou meurent de maladie (typhus et/ou coryza). Quand ils survivent, ils grandissent — mal — en cages. Les chats noirs sont, on en est là encore maintenant, suspectés de « porter malheur », et les tigrés classiques, dits « de gouttière », plaisent aussi beaucoup moins : couleur du pelage pas suffisamment « originale »…
Les chiens qui, passé 5 ans (âge auquel ils sont catalogués « vieux »), sont le moins adoptés, donc le plus tués, sont les bergers allemands, les beaucerons, les labradors et tous leurs dérivés croisés — couleurs « maudites » : noir et noir et feu. Adoptez-les, ces bâtards grands et noirs ! Rappel : il naît tous les ans 1 million de chiens — c’est beaucoup trop. Près de 100 000 sont abandonnés chaque année, et plus seulement durant l’été, même si le pic est atteint à cette saison. Plusieurs milliers (dizaines de milliers ? omerta) subissent la piqûre fatale dans les fourrières et les refuges.
[ALINÉA]La stérilisation est la seule solution. Stériliser plutôt que tuer — je sais, je me et le répète, encore et encore. Refusez que ce soit la mort qui « contrôle les naissances » !

… pour l’adoption

Des portées de chatons parmi d’autres : dans le département 62, une protectrice a sauvé douze petits qu’un refuge ne pouvait pas garder, pour cause de surpopulation. Quatre sont placés, les huit restants, 2 mois, sont tigrés gris, tigré et blanc, roux, roux et blanc, une tricolore, etc. Adoptions urgentes (mais non moins raisonnées). Coordonnées : 06 81 09 15 64, 03 21 37 99 80.

• Pour la désinscription de la corrida au patrimoine culturel de la France, la BAC (Brigade Anti Corrida de Marseille), le CRAC Europe (06 75 90 11 93) et une trentaine de militants de Paris : dernières actions à Avignon, Aix-en-Provence, Arles… Frédéric Mitterrand n’en peut plus : c’est dur, la (mauvaise) culture !

• C’était « pour redynamiser la station », avait prétexté Christian Plantier, maire de Mimizan (Landes), pour justifier une novillada — six taureaux de moins de quatre ans, torturés puis tués à l’arme blanche — le 5 août 2009 (« Puces » n° 887). Corrida le 27 août, cette année. Rassemblement anti, organisé par Animavie le 23 juillet à 15 heures, devant la plage de la Garluche, av. de la Côte-d’Argent. Contact : Christophe Leprêtre, 06 50 93 87 02.

• Suite — mais pas fin ! — de l’opération Sitting Bull, initiée par One Voice, le CRAC Europe et leurs 25 partenaires. RV le 23 juillet à 11 heures sur les marches de la mairie de Nîmes.

• Le Conseil de Paris bannit les œufs de batterie dans « La Puce de la semaine », sur www.charliehebdo.fr, et de nouvelles « InfosPuce ».

Accueil . ACTIONS . RESERVOIR . MILITANTS et SITES WEB . Thèmes
Newsletter . Plan du site . Contact . FAQ

http://animauzine.net/Les-Puces-de-Luce-Lapin-no995.html
Articles Suiv./Préc.
Sur le même thème
/ Réservoir / Médias / Les Puces de Luce Lapin n°995
Plan du site
Newsletter
Contact
FAQ
Accueil