Animauzine, militer pour les animaux
27 avril 2011
Par lucelapin
Version imprimable
Version imprimable

Les Puces de Luce Lapin n°982

Charlie Hebdo du 13 avril 2011 (p.14)

Des souris et des hommes (et autres considérations)

Je vais vous faire part d’une grande avancée scientifique, capitale pour l’humanité — mais si, vous allez voir. Des biologistes « […] ont prélevé des testicules de souris âgées de 2 ou 3 jours, pour s’assurer qu’ils ne contenaient pas encore de spermatozoïdes matures. Les tissus ont ensuite été soigneusement placés dans une boîte de Pétri en présence d’un milieu de culture, pendant deux mois, donc suffisamment longtemps pour espérer voir apparaître des gamètes, la spermatogenèse durant 35 jours chez la souris » (www.futura-sciences.com). On met donc « en boîte » des spermatozoïdes… de souris pour étudier comment lutter contre l’infertilité des mâles… humains — humains qui, aberration supplémentaire, sont déjà suffisamment nombreux sur cette planète. Point commun (tout de même) entre hominidés et muridés : la moustache. Des nouvelles des souris ? Bonne question.

• Alors que tout prosélytisme est rigoureusement interdit au sein de l’Éducation nationale, le journal procorrida (pléonasme) Sud-Ouest du 24 mars rapporte allégrement l’intervention dans un collège de Dax de Julien Lescarret, « Très pédagogue », venu, sur l’invitation d’un professeur d’espagnol, expliquer l’« éthique de la tauromachie » à des élèves de 4e et de 3e. Saluons la conscience professionnelle de ce tueur (ou matador, de l’espagnol matar, qui signifie toujours « tuer », verdad), qui n’a pas hésité à apporter « quelques objets comme la cape, la muleta », et même… une épée, objets « que les élèves ont pu manipuler en fin de séance ». J’espère que les enfants ont fait attention : parfois, l’« éthique », ça pique. En tout cas, curieusement, le prosélytisme pour les armes blanches ne semble pas plus être interdit dans cet établissement scolaire. Les taureaux apprécieront. Pardon, les parents apprécieront.

• Chasse, corrida, fourrure, vivisection et, malheureusement, etc. : on nous accuse souvent, nous, « les défenseurs » de la dernière des minorités, ceux qui n’ont ni la voix ni la légitimité pour se faire entendre eux-mêmes, de toujours, même en les modulant, « répéter » les mêmes choses. C’est vrai, mais c’est pas notre faute ! Rien ne change, les avancées se font au compte-gouttes. Alors comptez sur nous pour continuer. Jusqu’à ce que ce petit monde ne soit plus celui de la souffrance.

• Pour un nouveau statut juridique de l’animal. 128 442 signatures au 8 avril. Il en faut 1 million pour que la pétition lancée par 30 Millions d’Amis (www.30millionsdamis.fr) soit remise au garde des Sceaux, ministre de la Justice.

• Dans « La Puce de la semaine », sur http://www.charliehebdo.fr, l’analyse de Code Animal sur « l’arrêté du 18 mars 2011 fixant les conditions de détention et d’utilisation des animaux vivants d’espèces non domestiques dans les établissements de spectacles itinérants ». Soit, en clair, les conditions d’existence des animaux contraints à des numéros contre nature sur la si mal nommée « piste aux étoiles ». Et, dans les « InfosPuce », sur http://www.charliehebdo.fr/infospuce, la maltraitance des chevaux argentins abattus pour la consommation belge révélée par une enquête de l’association GAIA, Groupe d’action dans l’intérêt des animaux.

Accueil . ACTIONS . RESERVOIR . MILITANTS et SITES WEB . Thèmes
Newsletter . Plan du site . Contact . FAQ

http://animauzine.net/Les-Puces-de-Luce-Lapin-no982.html
Articles Suiv./Préc.
Sur le même thème
/ Réservoir / Médias / Les Puces de Luce Lapin n°982
Plan du site
Newsletter
Contact
FAQ
Accueil