Animauzine, militer pour les animaux
1er novembre 2005
Par Nathalie
Version imprimable
Version imprimable

Compte-rendu de l’action antispéciste “sang des bêtes” à Rouen, Paris, Lyon et Clermont-Ferrand, le samedi 15 octobre 2005

Cette action symbolique et non violente s’est déroulée dans différentes villes de France (Lyon, Clermont-Ferrand, Paris et Rouen) afin de dénoncer l’exploitation animale en s’élevant principalement contre la consommation de viande et de poisson, responsable d’un nombre incalculable de victimes chaque année.

Pourquoi refuser de tuer ?

Les êtres sensibles éprouvent de la douleur et du plaisir. Leur vie leur importe, elle se passe bien ou mal, elle est affectée par les événements. Par conséquent, rien n’autorise les humains à ne pas prendre en compte les intérêts des autres animaux au même titre que les leurs propres. Le fait
qu’ils n’appartiennent pas à notre espèce n’est en rien une justification aux souffrances que nous leur infligeons. Cette discrimination arbitraire s’appelle « spécisme », et nous la refusons comme nous refusons les discriminations intra-humaines comme le racisme ou le sexisme. Nous sommes pour l’égalité, humaine, mais aussi au-delà, animale. L’égalité, cela signifie simplement prendre en compte de façon similaire les intérêts des uns et des autres, sans privilégier les uns au détriment des autres.

Pour plus d’informatinon sur cette action : http://www.animauzine.net/recherche.php3?recherche=sang+
des+betes (archives)

=======================================

LYON

Samedi 15 octobre 2005, place Carnot

Action de militants des droits des animaux contre la promotion de la viande par le Centre d’Information des Viandes à l’occasion de la Semaine du Goût.

Ce samedi 15 octobre, de 16h à 16h30, place Carnot, une vingtaine de militants ont mené une action contre la consommation de viande et de poissons.
Des dizaines de litres de (faux) sang ont été déversés devant le pavillon de « la Semaine du Goût » pour rappeler à chacun que la consommation de viande représente la souffrance et la mort de 3 millions d’animaux chaque jour en France. Cette action symbolique entendait dénoncer la propagande du Centre d’Informations des Viandes en faveur du goût du meurtre. En effet le goût ne justifie pas tout : arrêtons de faire primer notre simple plaisir gustatif sur les intérêts capitaux de tout être sensible à ne pas souffrir et à ne pas être tué.

Pour une Semaine du Goût sans victimes : Halte au Goût du Meurtre

======================================

PARIS

Action "sang des bêtes" pour dénoncer le massacre des animaux

Samedi 15 octobre, rue Lévis, dans le 17e arrondissement de Paris, une vingtaine de militant-es antispécistes ont déversé du faux sang devant une charcuterie et une poissonnerie, pour rappeler à chacun qu’il s’agit d’un commerce de souffrance et de mort. Pendant deux heures, malgré le
harcèlement d’un charcutier, des tracts explicatifs ont été distribués aux passants.

Tout s’est bien passé, il faisait très beau en plus.

Quelques photos sur
http://paris.indymedia.org/article_propose.php3?id_article=44132

A noter une petite mention de l’action dans le journal "métro" du lundi 17 octobre 2005 (+ une photo montrant le faux sang) :

• MANIFESTATION - Une vingtaine de militants antispécistes ont déversé samedi, rue Lévis (XVIIe) du faux sang devant une charcuterie et une poissonnerie (photo). Selon les militants cette action vise à "rappeler à chacun qu’il s’agit d’un commerce de souffrance et de mort". Pendant deux
heures, malgré un affrontement avec un charcutier, des tracts explicatifs ont été distribués aux passants. METRO

======================================================

CLERMONT-FERRAND

L’action "sang des bêtes" a eu lieu à Clermont-Ferrand ce samedi 15 octobre.

6 militants (dont 2 enfants) ont déversé du faux sang sur un grand trottoir blanc en pente devant la cathédrale et distribué des tracts axés sur la souffrance des animaux et la non-nécessité pour les humains de manger de la viande.

Il n’y a eu aucune intervention des flics, et nous avons été agréablement surpris par les réactions des passants : beaucoup se sont arrêtés pour lire le tract, certains se sont montrés intéressés, aucun ne nous a insultés.

Etant donné le faible nombre de participants, nous avons surtout pris cette action pour un "galop d’essai" - qui s’est donc avéré concluant :o)

======================================

ROUEN

Je fais suivre le CR de Rouen. J’ai transféré quelques photos et le premier article sur :

http://fr.photos.groups.yahoo.com/group/sangdesbetes/
lst ?.dir=/2005+Rouen&.src=gr&.order=&.view=t&.done=
http%3a//briefcase.yahoo.com

Rouen :
6 personnes ont déversé une trentaine de litres de faux sang en plein coeur de la « fête du ventre » à Rouen. L’action a duré environ 2 minutes jusqu’à ce que 3 vigiles et 2 types de la mairie ( ?) chassent « activistes » et journalistes. Ils appelleront la police quelques minutes plus tard. Après la projection de faux sang certains ont pu tracter discrètement une dizaine de minutes. Deux articles sont parus, hier (16/10/2005) dans Liberté Dimanche et aujourd’hui (17/10/2005) dans Paris Normandie. Bilan satisfaisant pour une action organisée en très peu de temps.

info portfolio

A Paris A Paris A rouen A Rouen

Accueil . ACTIONS . RESERVOIR . MILITANTS et SITES WEB . Thèmes
Newsletter . Plan du site . Contact . FAQ

http://animauzine.net/Compte-rendu-de-l-action.html
Articles Suiv./Préc.
Sur le même thème
/ Actions / Actions de rue - Manifs / Compte-rendu de l’action antispéciste “sang des bêtes” à Rouen, Paris, Lyon et Clermont-Ferrand, le (...)
Plan du site
Newsletter
Contact
FAQ
Accueil