Animauzine, militer pour les animaux
1er novembre 2003
Par yves B
Version imprimable
Version imprimable
Documents joints
Vidéo de la première action Sang des Bêtes
A Lyon le 20 juin 2003 a eu lieu une première action, devant trois boucheries. Il s'agit d'un montage avec commentaire, conçu comme une pub pour ce type d'action
MPEG - 17.6 Mo

Idées directrices des actions « sang des bêtes »
Explications sur le déroulement des actions
RTF - 12.8 ko

Communiqué de Presse action Sang des bêtes
Samedi 11 octobre 2003 : actions contre la consommation de viande et de poisson, et pour l'égalité animale
RTF - 7.6 ko

Tract action "Sang des bêtes"
Arrêtez de manger des animaux ! Proposition de tract
RTF - 7.2 ko

Action Antispéciste pour dénoncer la consommation d’animaux (viandes et poissons)

Des antispécistes organisent des actions devant des boucheries et poissonneries, pour dénoncer le spécisme et la consommation de viande et de poisson.

A Lyon le 20 juin 2003 a eu lieu une première action, devant trois boucheries ; vous trouverez ici deux courtes vidéos qui en illustrent le déroulement. Une deuxième action, de plus grand envergure, est prévue le samedi 11 octobre 2003.

(Cette action depuis a eu lieu ; le compte-rendu est aussi disponible sur animauzine, avec notamment un reportage de FR3.)

A Lyon le 20 juin 2003 a eu lieu une première action, devant trois boucheries ; vous trouverez ici deux courtes vidéos qui en illustrent le déroulement. La première vidéo concerne la première partie de l’action qui a eu lieu devant deux boucheries côte à côte, et qui s’est très bien déroulée. Il s’agit d’un montage avec commentaire, conçu comme une pub pour ce type d’action. La seconde vidéo montre la seconde partie de l’action, devant une troisième boucherie, qui s’est déroulée de façon plus mouvementée (et rigolote ?) : elle permet de se rendre compte que la tension peut facilement monter, même s’il n’y a pas eu lieu à regretter de conséquences fâcheuses. Vous pouvez également consulter des photos de l’action : cliquez alors ici.

- Vidéo 1 : http://animauzine.net/IMG/mpg/sangd... (18 Mo)

- Vidéo 2 : http://arsacapuces.free.fr/IMG/mpg/... (34 Mo)

(ces vidéos ont été filmées et montées par X-off, de Omerta Niouzes)


Je rappelle que le samedi 11 octobre 2003, des actions concertées de ce type sont prévues dans différentes villes de France : Paris (en deux endroits différents), Lyon, Toulouse, Grenoble, Dijon, Bordeaux, Montpellier, Tour, Poitiers, Clermont-Ferrand et peut-être d’autres villes encore. Vous êtes cordialement invité-e-s à vous joindre à nous, que ce soit dans une de ces villes ou dans une nouvelle ! Nous avons créé un groupe de discussion sur le web, afin d’organiser conjointement les actions, et de discuter de divers points qui peuvent rester à voir. Vous pouvez aussi lire ci-après le "déroulement de l’action Sang des bêtes" (aussi en pièce jointe), tel qu’il est prévu, et prendre connaissance des propositions de tracts et de communiqués de presse qui sont en fichiers joints.

Comme cette action est très simple à mener, qu’elle demande peu de matériel, peu de préparation, peu de frais et peu de participant-e-s, elle peut aussi par la suite se faire quasiment toutes les semaines ou tous les mois, afin de marquer ouvertement une opposition symbolique constante au massacre, sur la voie publique.


Idées directrices des actions « sang des bêtes »

Il s’agit, le samedi 11 octobre 2003 dans l’après midi, de répandre simultanément dans de nombreuses villes l’équivalent d’un gros sac poubelle plein de faux sang devant des boucheries et des poissonneries, en distribuant des tracts aux passant-e-s expliquant pourquoi : argumentaire explicitement antispéciste, pour le refus de la consommation de viande et de poissons.
Le but est de faire cette action devant plusieurs boucheries ou poissonneries différentes dans la même demi-journée, et d’ainsi toucher le plus possible de passant-e-s auxquel-le-s des tracts seront distribués ; il est surtout d’arriver à faire une action médiatique, et d’autant plus attractive pour les medias qu’elle aura lien dans le maximum de villes. Sont d’ores et déjà partantes : Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Dijon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Poitiers, Tours, Montpellier, etc…
Du coup, je propose à la fois un tract à distribuer aux passant-e-s, un petit papier éventuel spécifique pour les bouchers et poissonniers pour éviter qu’ils soient trop tentés de nous agresser (on peut d’ailleurs déverser le faux-sang à quelques mètres des devantures, afin de conserver l’impact symbolique sans pour autant que ça apparaisse aux commerçants ciblés comme une agression caractérisée ; l’expérience semble montrer qu’il faut éviter de rester coincé-e-s devant la devanture), ainsi qu’un communiqué de presse ; libre à chacun-e, bien sûr, d’adaper ces textes à sa sauce, pourvu que ça reste clairement centré sur le végétarisme pour les animaux, que ça explicite les notions de spécisme (ou d’égalité animale), et pourvu qu’un effort soit fait également pour que la presse s’y intéresse (si vous voulez faire cette action, mais que vous répugnez à avoir contact avec la presse, ça peut peut-être être pris en charge, bien que ça centralise le travail...). Je peux m’occuper d’envoyer les communiqués de presse à l’ensemble des médias nationaux, ainsi qu’aux médias locaux, mais il faut que chaque ville me communique au moins un numéro de téléphone portable que je puisse indiquer sur les communiqués, pour que les journalistes puissent retrouver l’action, poser des questions, etc. Un groupe de discussion sur le web vient d’être créé pour collectiviser l’organisation et pour permettre de discuter le sens de l’action et tous les détails ; on pourrait aussi en donner le contact aux journalistes, ce qui permettrait que les réponses soient alors élaborées collectivement avec toutes les personnes intéressées (possédant un accès internet, en tout cas !). Vous pouvez d’ores et déjà vous intégrer à ce groupe de discussion (vous ne devriez pas être submergé-e-s de messages !) : cf. plus bas.

Si vous êtes intéréssé-e-s pour participer à cette action, je vous ferai parvenir (contre les seuls frais de port) le colorant alimentaire vegan qui permet de faire du faux sang. Il faut le mélanger avec de l’eau tiède et éventuelle-ment un peu de maïzena, jusqu’à obtenir la quantité suffisante de jolie teinte rouge vif ; quand il s’agit de poudre, il faut environ 25g par litre d’eau ; il faut le mettre dans un gros sac poubelle doublé ou triplé, à percer avec un couteau ou à dénouer - mieux vaut éviter d’utiliser un outil tranchant durant l’action.

Ces actions s’intitulent « sang des bêtes », et sont ouvertes à toutes les personnes végétariennes qui souhaitent s’en revendiquer, pourvu que le discours soit explicitement antispéciste, centré sur les animaux et opposé à la consommation de viandes et de poissons. Elles sont basées sur la non-violence : leur but n’est pas d’agresser les commerçants qui servent de cible symbolique. L’idée aussi est de cesser de se cacher, et de ne plus hésiter à occuper la rue, comme pour tout autre militantisme : les actions se font à visage découvert, ce sont des actions publiques, de jour, en pleine rue. Elles sont autant dirigées vers les médias que vers les passant-e-s. Si un journaliste vous contacte, le message à faire passer est tout simplement celui de l’antispécisme et de l’importance centrale du végétarisme du « point de vue » des animaux. Pas besoin de tenir un langage théorique du tonnerre avec plein de chiffres ou de citations : simple et compréhensible, c’est très bien.

Ce serait bien de prendre des photos ou filmer les actions pour pouvoir les communiquer aux autres participants comme aux journalistes (en plus, avoir avec soi un-e photographe ou un-e caméraman(woman) permet aussi d’éviter que les bouchers/poissonniers se croient tout permis) ; si des journalistes filment, bien penser à leur demander de faire une copie de leur cassette, pour la récupérer ensuite. Il est important aussi, après, de faire un compte-rendu et une analyse/critique du déroulement de l’action et de communiquer aussi d’éventuels articles de presse sur le groupe de discussion.
Pensez dès maintenant à la préparation de cette action : dans moins de deux mois ! (pensez par exemple à d’éventuels panneaux à brandir, slogans à crier…).

hasta la victoria siempre !!!

P.S. voilà les caractéristiques du groupe de discussion créé pour l’occasion :
Nom du groupe : sangdesbetes
Page d’accueil du groupe : http://fr.groups.yahoo.com/group/sa...
E-mail du groupe : mailto :sangdesbetes yahoogroupes.fr
Groupe ouvert à toutes les personnes végétariennes souhaitant participer à l’organisation des actions "sang des bêtes" : actions devant des boucheries et poissonneries, visant à dénoncer le spécisme et la consommation de viande et de poisson ; ces actions sont non-violentes, symboliques, publiques, et dirigées vers le public (les passant-e-s) et les médias.
Adresses e-mail du groupe
Envoyer un message : sangdesbetes yahoogroupes.fr
S’inscrire : sangdesbetes-subscribe yahoogroupes.fr
Désinscription : sangdesbetes-unsubscribe yahoogroupes.fr

Gestion du groupe
·
Inscription libre
·
Non modéré
·
Tous les membres peuvent envoyer des messages.
·
Archives réservées uniquement aux membres
· Les pièces jointes sont autorisées.



proposition de petit billet à remettre aux bouchers/poissonniers pour éviter des esclandres :

Bonjour ! Rassurez-vous, cette action n’est pas spécialement dirigée contre vous, mais contre la consommation de viande/poisson en général (elle aurait aussi bien pu avoir lieu devant le domicile de chacun des consommateurs) et le liquide rouge que nous avons versé par terre est un mélange d’ eau et de colorant alimentaire, qui se nettoiera très facilement avec un simple seau d’eau. Nous venons distribuer des tracts pendant une petite demi-heure, de façon pacifique et sans volonté de provocation. Excusez-nous pour un éventuel dérangement : sachez que notre but n’est pas de vous embêter personnellement !

Voilà ; il s’agit d’une proposition, bien entendu ; vous en faites ce que vous voulez ! A Lyon, pour les actions du 20 juin dernier, nous n’avons finalement pas utilisé ces petits papiers : nous avons simplement échangé quelques paroles plus ou moins rassurantes avec les bouchers. C’est que le but est essentiellement de toucher les gens dans la rue, et les medias et donc aussi d’éviter des pugilats avec les commerçants !!! D’autant que c’est important de rester en bonne santé !

Accueil . ACTIONS . RESERVOIR . MILITANTS et SITES WEB . Thèmes
Newsletter . Plan du site . Contact . FAQ

http://animauzine.net/Action-Antispeciste-pour-denoncer.html
Articles Suiv./Préc.
Sur le même thème
/ Actions / Actions de rue - Manifs / Action Antispéciste pour dénoncer la consommation d’animaux (viandes et poissons)
Plan du site
Newsletter
Contact
FAQ
Accueil